Piscines & Spas Magazine

Piscines & Spas Magazine

Reportage paru dans le magazine Piscines & Spas Magazine N° 252 – Déc/Fev. 2021

Une piscine neuve et bien équipée dans un ancien bassin

« Alors que mes concurrents ont tous proposé une réfection du bassin, j’ai préféré rebâtir une piscine neuve à l’intérieur de l’existant, les dimensions méritaient d’être réduites. »

« Cette grande piscine en béton peint, de 17,30 m par 5,82 m, avec une pente composée de 1,30 m à 2,50 m, datait d’une quarantaine d’années. L’ensemble était à renover. Alors que mes concurrents ont tous proposé une réfection du bassin, j’ai préféré rebâtir une piscine neuve à l’intérieur de l’existant car les murs étaient à plusieurs endroits très endommagés, les dimensions méritaient d’être réduites et le système de filtration bien insuffisant par rapport au volume d’eau avec seulement 2 skimmers et 2 refoulements. Mon devis fût le plus cher mais le client nous a choisi car il a été, au final, rassuré et séduit par notre expertise (Everblue est le numéro 1 de la rénovation en France).

La nouvelle piscine mesure désormais 14 m par 5 m. La pente, toujours composée, a été réduite, allant désormais de 1,15 m à 1,50 m. Le petit bain est équipé d’un escalier-banquette immergé. Quant au grand bain, il est prolongé d’un mur de séparation derrière lequel est logé un volet flottant immergé. Le bassin est par ailleurs équipé de projecteurs Leds. L’étanchéité est assurée par une membrane armée Armakor® 150/100ème de couleur gris clair. L’ensemble du circuit de filtration est neuf, ainsi que le groupe de filtration en version Glass Média® qui permet une micro filtration inférieure à 5 microns. Le local technique est enfin équipé d’une stérilisation au sel et d’une régulation pH.

Je travaille avec un partenaire paysagiste et un menuisier. Dès la première réunion de chantier, nous avons défini ensemble que les plages de la piscine seraient en caillebotis bois et que le pourtour du bassin serait végétalisé, avec une barrière anthracite en fond de piscine.

Les difficultés d’une rénovation, comme celle-ci, concernent les accès. Ceux d’origine n’existaient plus, du fait de la croissance de la végétation et de l’installation de clôtures. Il a fallu aménager un accès en passant sur un vieux terrain de tennis en mauvais état et en taillant quelques branches de ci de là. De plus, reconstruire à l’intérieur de l’existant impose de rendre étanches les plages entre les nouveaux murs et les anciens, pour que cet espace certes comblé de cailloux, ne se remplisse pas d’eau. Nous avons de plus conservé l’ancienne bonde de fond située à 2,50 m de profondeur, car elle était gravitaire. Désormais, en restant toujours ouverte, elle évacue sans autre intervention l’eau susceptible de s’accumuler autour du bassin neuf. Signalons enfin qu’en termes de délai, reconstruire un bassin neuf est plus rapide que rénover un vieux bassin ! »

Interview de :
Eric DEPOISIER
Concessionnaire Everblue Labège Piscines (31)